En grand fan de série,  je me suis abonné à Netflix. Pourquoi ? Au départ, j’étais trop impatient de voir Dardevil et ne pouvais attendre un jour de plus. Je me suis même dit que j’allais m’abonner pour un mois et après Basta. Mais finalement, c’est tellement pratique et l’offre Netflix est vraiment excellente, surtout pour ses séries exclusives.

J’ai découvert Bojack Horseman, une série d’animation pour adulte estampillée Netflix.

Bojack Horseman, c’est l’histoire d’une ancienne vedette de sitcom – un cheval – des années 90 complètement à la dérive Bojack.  L’univers est assez particulier et bizarre puisque les humains vivent parmi des animaux anthropomorphes. L’ambiance est relativement malsaine car les humains et les animaux sont sexuellement compatibles, pour ne parler que de ça… Le personnage principal, doublé par Will Arnett (GOB de Arrested Development pour les connaisseurs), est une sorte de Charlie Sheen mélancolique et immorale à souhait. Il faut vraiment voir un épisode pour se faire une idée, difficile d’expliquer avec des mots.

Les gars gérant la communication digitale de Netflix sont des cracks (et ont surtout des moyens colossaux). Car si vous surfer un temps soit peu sur internet^^, impossible de passer à côté de leurs campagnes digitales cross-canal. Bojack Horseman ne déroge pas à la règle. Comme à chaque fois, un seul mot d’ordre : faire du fan service en proposant de prolonger le plaisir du visionnage par les réseaux sociaux et internet.

Compte Twitter et Insta de Bojack

Comme souvent, les networks créent des comptes Twitter de leurs personnages de série animées. On se souvient des comptes fictifs de Archer ou des Simpsons. Ici Bojack prend vie avec son humour acerbé et sa mauvaise humeur naturelle. Des tweets hilarants pour les connaisseurs de la série.

On a aussi vu l’apparition du hashtag #bojackbinge qui prend ici un double sens de part la personnalité du héros. En effet, le binge watching correspond au visionnage compulsif d’une série, c’est à dire se faire la saison entière en très peu de temps (tous les épisodes à la suite ou presque). On retrouve le jeu de mot avec binge drinking puisqu’il s’agit du penchant du héros pour les paradis éthyliques.

Depuis la mise en ligne de la saison 2, un concours a été mis en place sur le Hashtag #getbojacked. L’idée est simple : faire parvenir un selfie suivi de ce hashtag pour avoir la chance d’avoir son avatar en animal de l’univers de Bojack. En clair, on se fait bojacker par tirage au sort.

 

Sur Instagram le principe est le même, c’est le compte perso de Bojack himself. On peut voir des photos de son quotidien (fictif bien entendu) ou bien des photos où il prend la pose comme celle de la fête nationale américaine. Le résultat est le même que sur Twitter et cela prolonge le plaisir de la série au delà de son visionnage.

Always proud to show my true colors. #Happy4th #4thOfJuly #USA #BoJackHorseman

Une photo publiée par BoJack Horseman (@bojackhorseman) le

Tumblr parfaitement rétro

N’oublions pas que Bojack est un personnage qui est resté dans les 90’s. Le seul moment de sa vie où il aurait été un temps soit peu heureux (et encore). En tant que star hasbeen nous avons donc un habillage du tumblr Bojack Celebrity made in windows 95. Tout le contenu qu’on peut attendre d’un tumblr y est. Une franche réussite.

tumblr netflix
Le tumblr retro de Bojack

Un site Internet à la gloire de Bojack

A l’instar de Saul Goodman et son vrai faux site, voici celui de Bojack. Sur ce site web, il tente de convaincre les internautes qu’il est un vrai acteur et non un acteur de sitcom sans véritable talent. Le site est dans le même style que le compte Tumblr, c’est à dire tout droit sorti de la fin des années 90. Il est régulièrement mis à jour avec de nouveau visuels du quotidien de Bojack comme sa rencontre avec BONO. Il est important de noter que tout ce qui ce trouve sur ce site est du contenu exclusif, ce n’est pas une resucée de vidéos vues dans la série.

 

Netflix
Aperçu du site de Bojack

 

La force de Bojack sur Internet et de Netflix en général est vraiment de proposer du contenu propre à la plateforme. Il n’y a pas de contenu dupliqué, tout est crée pour que les fans prolongent le plaisir sur le net. Un bel exemple qui place le plaisir des fans avant tout. Ils sont quand forts chez Netflix…

Autres publications