Roi des réseaux sociaux, Facebook reste la plateforme sociale la plus puissante au monde. Comme chaque entreprise, Facebook se doit d’évoluer pour continuer sa progression, sa croissance.

En effet, depuis un certain temps, Facebook a changé. Ce n’est plus l’eldorado de la promotion gratuite. La portée organique a drastiquement baissé ces dernières années et plus particuliermeent depuis un an. On peut même en venir à se demander si investir Facebook est aujourd’hui une perte de temps.

Et pourtant des marques arrivent encore à faire passer des messages sur cette plateforme malgré tous ces changements. Mais ceux qui réussissent à se démarquer sont ceux qui ont compris que Facebook n’était plus gratuit à l’heure de faire de la promotion. C’est devenue une plateforme « marketing » où les publicités payantes règnent en maître.

Il faut aussi dire que la pub a toujours fait partie du plan de monétisation de Zuckerberg. Facebook a mis en ligne sa première banderole publicitaire (ce qu’ils appelaient à l’époque des flyers) 2 mois après la mise en ligne de la plateforme.

La publicité sur Facebook est-elle utile?

Le postulat de départ est assez simple, il y a 1,39 milliards d’utilisateurs actifs sur Facebook. Avec une base aussi large, il serait bête de s’en priver. Mais attention car pas tous les marchés peuvent y voir un eldorado. Les sociétés faisant du B2C sont les plus appropriées pour faire de la publicité sur Facebook. En effet, les entreprises créent des comptes sociaux pour se rapprocher de leurs clients, de leurs fans. Cela sert à créer une communauté autour de la marque et non à créer un réseau professionnel. Ce n’est pas que la plateforme ne soit pas vraiment indiquée pour le B2B, mais il y a d’autres moyens de toucher la cible. Les réseaux sociaux professionnels comme Linkedin ou Viadeo sont plus pratiques, les campagnes Adwords ont aussi plus de chance d’être efficaces à court terme.

Pour bien se vendre, il ne faut pas que votre publicité fasse trop publicité. Les gens vont en général sur les réseaux sociaux et particulièrement Facebook pour se relaxer, le fil d’actualité ne doit pas faire office d’homme sandwich.

 

Contrairement à Google Adwords qui permet de cibler des requêtes (des intentions), les publications sponsorisées Facebook permettent de cibler des catégories de personnes selon leurs critères socio-démographiques. En effet le ciblage  est extrêmement précis, les goûts, les hobbies, la situation familiale font partie des critères par exemple. Voici quelques exemples de cibles possibles avec le système de Facebook Ads: les couples vivant à distance, les fans coca-cola, les expatriés, les possesseurs d’iPhone avec connexion 4G.

C’est en clair, l’un des meilleurs moyens de toucher les gens durant leur utilisation régulière du réseau social. Autre point important, sur Facebook on peut décider précisemment la durée de l’annonce. On a aussi la possibilité de savoir exactement où elle sera diffusée (fil d’actualité ou sur le coté).

Le système d’annonce est simple et accessible. Peut être un peu trop… mais comme souvent, pour que votre campagne soit efficace et que vous ne gaspilliez pas d’argent, il faut d’abord tester votre méthode avec un petit budget. Avec cette petite campagne vous pourrez calculer le retour sur investissement. Car vous verrez que pour convertir une audience, il vous faudra être très précis dans votre ciblage.

Quel type de publication pour la sponsorisation?

Il n’y a pas vraiment de règle en la matière. Les meilleures pub Facebook sont celles qui ont un objectif précis. En effet les campagnes de notoriété sans un objectif précis à la suite ne sont finalement pas très utiles. Gagner des likes, c’est bien mais vendre ou collecter des information (du type adresse mail) c’est mieux. C’est pour cela que vos pubs avec des offres spécifiques (jeu concours, promotion, téléchargement….) devraient mener vers une page de destination spécifique à cette offre.

Facebook ads
Un exemple d’offre menant vers une page de destination spécifique

Les annonces sont généralement des contenus censés êtres viraux comme des vidéos publicitaires. Les meilleurs exemples sont les publicités de « Old Spice » et leurs vidéos absurdes. Ces vidéos poussées par Facebook peuvent avoir un impact important en termes d’engagement.

Mais les annonces publicitaires peuvent être beaucoup plus classiques avec un visuel original portant une phrase d’accroche.

publicité facebook

 

Facebook n’est plus gratuit

Dans l’inconscient collectif, soit la plupart des gens ne travaillant pas dans le social media, Facebook est encore synonyme de viralité. Les gens (par extension les clients) pensent encore faire « le buzz » (un gros entre guillemet) avec Facebook sans dépenser un sou. Ces mêmes personnes ne comprennent pas qu’une chose possible il y a 2 ou 3 ans ne l’est plus aujourd’hui. Surtout quand ils envient un concurrent s’étant mis sur les réseaux sociaux en ces temps bénis.

Maintenant, quand on investit Facebook pour une marque, il faut prévoir un budget publicité. Tout simplement. Les possibilités de ciblage sont assez énormes et il serait bête pour une société de ne pas en profiter. Mais encore une fois il faut prévoir un budget, sous peine de voir tous ses efforts sur la plateforme se transformer en échec retentissant.

Les autres réseaux sociaux ne sont pas en reste puisque toutes les autres plateformes ont mis en place ce système de sponsorisation : Twitter, Pinterest , Instagram, etc…

Autres publications