Le streaming est vraiment l’avenir du webmarketing. Nous avons déjà parlé (plusieurs fois d’ailleurs) de Twitch, de Periscope, de Merkat. Le cachet authenticité que procure une vidéo live est incomparable. Il n’y a rien de tel que le direct finalement. Pas de filtre, on est lancé sans filet et cela plait particulièrement aux internautes. Mais qu’en est-il de Snapchat et de sa partie Story?

La montée en puissance de Periscope peut-elle être une menace pour Snapchat et son mode story? Quels sont les véritables différences entre ces deux applications?

Sont-ils comparables?

Difficile finalement de comparer ces deux plateformes. D’un coté, nous avons Periscope, un nouvel entrant (aussi puissant soit-il). Et de l’autre, Snapchat qui possède déjà une grosse base d’utilisateurs (un réseau social majeur chez les jeunes). Periscope est spécialement crée pour retransmettre une session de streaming pure, ce qui signifie que quand vous allez sur Periscope, vous pouvez voir un événement en temps réel (en direct live sans montage). Snapchat, au contraire, permet de poster des sessions vidéos à propos d’un événement (Snapchat Story) qui ne sont pas nécessairement en direct.

Les gens utilisent Snapchat pour chatter ou envoyer des images (ou vidéos) à leurs « amis ». Periscope – même si lors de l’ouverture d’une session vos abonnés Twitter reçoivent une notification – propose de diffuser au plus grand nombre votre stream sans distinction. Mais la différence principale entre les deux pour la couverture d’événements est le nombre de points de vue. En effet, Snapchat multiplie les points de vue de chacun pour en faire un mini film tandis que Periscope ne donne que le point de vue de l’émetteur. Bien qu’on essaie de les opposer, ils n’ont pas les même spécificités. Seul le statut éphémère des posts peut être mis en perspective. Disons qu’ils seront amenés à être concurrents lors de la couverture d’événements. Et encore…

En définitive on ne peut pas comparer le live d’un Snap. Clairement…

Periscope est-il une menace pour Snapchat?

La vraie question est de savoir si Periscope (avec l’appui de Twitter) va manger des parts de marché à Snapchat. La réponse est NON !

Tout d’abord, Periscope et snapchat sont différents dans ce qu’ils proposent. Periscope est axé sur du Live streaming pur et dur, lorsque vous allez sur l’application, vous voyez un événement qui se passe en temps réel. Snapchat, par contre, fournit une expérience différente du même événement, les vidéos sont triées et les plus pertinentes sont diffusées dans Story  (pas nécessairement en temps réel). En prenant la télévision comme une analogie, Periscope est une émission en direct, tandis que Snapchat est en léger différé.

De plus, Periscope et Snapchat ciblent des groupes différents de personnes. Periscope se concentre sur l’expérience de voir un événement qui se passe en ce moment même. Les concepteurs de Periscope veulent que vous percevez la chose comme si vous y étiez.  Snapchat est cependant encore principalement une application de chat, d’interactions avec ses amis. Les gens vont toujours utiliser Snapchat pour parler à leurs amis ou envoyer des photos.

Pourquoi parler de mort pour Snapchat alors que Periscope peut vivre et croître sans pour autant rogner de façon irrémédiable sur les parts de marché du fantôme jaune.

Impossible finalement de comparer les deux applications. Elles sont aussi loin d’être de vrais concurrents même si on veut les opposer. Le mode Story de Snapchat est vaguement ressemblant dans son concept à Periscope, dans la couverture d’événements. Aucune des deux applications n’est meilleure que l’autre, elles ne servent tout simplement pas à la même chose.

Autres publications